The Walking Dead saison 7 : épisode 11 - La Gazette du Geek

The Walking Dead saison 7 : épisode 11

Share Button

Retour sur l’épisode 11 de The Walking Dead. Un épisode où, même s’il y a peu d’action, on ne s’ennuie pas une minute.

L’essentiel de cet épisode se déroule au Sanctuaire, le repère des Sauveurs. Il s’ouvre sur Dwight qui découvre la fuite de Daryl alors que Negan revient d’Alexandria après avoir enlevé Eugène. Dwight comprend rapidement que Sherry (son ex qui est devenue une des « épouses » de Negan) a aidé notre héros chevelu à s’échapper et réalise avec effroi que son chef psychopathe va arriver à la même conclusion (et accessoirement lui faire sa fête). En effet, aidé de quelques hommes de main, Negan met les poings points sur les i et, après une nuit en cellule, Dwight l’assure de sa totale allégeance et lui promet de retrouve Sherry et de régler le problème.

Et Eugène dans tout ça ?

Nous retrouvons le personnage le plus tête à claques de The Walking Dead qui, comme à l’accoutumé, est terrorisé (pour pas dire qu’il c*** dans son froc) à l’idée d’être aux mains de Negan. Mais contrairement à ce qu’on avait imaginé, on lui fait faire le tour du propriétaire, on lui explique le fonctionnement du Sanctuaire et on l’installe même dans une chambre individuelle, avec frigo (rempli) et livres à disposition. Un 4 étoiles version apocalypse en somme.

Après avoir pris ses marques, le mytho de la bande a droit à une petite discussion avec Negan au cours de laquelle il parvient à convaincre le leader des Sauveurs de ses multiples talents et de son utilité. En effet, un des problèmes majeurs de la protection zombie mise en place pour protéger les lieux, c’est sa date de péremption : au bout d’un certain temps les rôdeurs se décomposent et, sans parler du fait que ça fasse un tantinet négligé, c’est pas franchement utile pour repousser les intrus. Une scène où un zombie se désintègre tombe à point nommé pour illustrer parfaitement la chose (et bon appétit bien sûr !).

Eugène MacGyver est dans la place

Eugène propose alors de leur confectionner une armure à base de métal fondu. L’idée, plutôt ingénieuse, séduit Negan qui décide donc de faire du « scientifique » (hum hum) l’un des siens. Pour le remercier, il lui concocte une soirée avec 3 de ses épouses… Point de sexe, rassurez-vous ! Juste une bonne partie de jeu vidéo et du pop corn. Lors de cette soirée 100% geek, Eugène parvient à séduire ces dames (faut dire que fabriquer une bombe artisanale a plus de gueule que faire un clafoutis, hein Ezekiel ?) et peut compter sur deux nouvelles groupies (la 3ème étant trop imbibée d’alcool pour réaliser quoi que ce soit).

Séquence émotion

Pendant ce temps, Dwight se rend dans la maison où Sherry et lui avaient prévu de se retrouver s’ils venaient à être séparés. Mais la maison est vide et seule une lettre de son ex l’attend. On entend alors Sherry en voix off qui explique à Dwight qu’elle a préféré partir avant qu’il n’arrive ne sachant pas s’il partirait avec elle, s’il la ramènerait au Sanctuaire ou s’il la tuerait… On notera au passage un réel problème de confiance dans le couple…

Une séquence émouvante où le Sauveur balafré, anéanti par les paroles de celle qu’il aime toujours, nous apparaît sous un nouveau jour. Bien loin de l’image de méchant totalement asservi à Negan, on découvre un personnage plus en nuances, qui, lui aussi, a dû faire des choix difficiles pour survivre et assurer la survie des siens. L’ambivalence de Dwight apparaît d’autant plus par la suite : afin de protéger la fuite de sa belle (et sauver ses fesses), il fait accuser le docteur Carson de trahison pour avoir aidé Daryl et fait croire à Negan que Sherry est morte. Un changement d’attitude qui nous pousse à penser que l’influence de leader sur son Dwighty boy s’essouffle…

Le meilleur cours de cuisine du monde

The Walking Dead saison 7
© AMC

Notre psychopathe préféré convoque alors sa cour (y compris Eugène) afin d’assister à une nouvelle cérémonie du fer à repasser. Mais cette fois nous n’assistons pas à un cour d’art ménager mais plutôt à un cour de cuisine : le doc passe direct au four ! Fallait pas énerver Negan. Dwight aura appliqué le conseil du docteur à la lettre : « on ne peut pas se permettre d’avoir du cœur ».

Entre-temps, deux des nouvelles copines d’Eugène reviennent le voir pour lui demander de l’aide : elles ont besoin qu’il leur prépare un cachet pour la 3ème épouse (celle qui picolait) afin qu’elle mette fin à ses jours, la pauvre ne supportant plus sa vie auprès du chef des Sauveurs.

Eugène finit par accepter et part en quête des ingrédients nécessaires. D’abord fidèle à lui-même, c’est timide et peureux qu’il se rend au « magasin » local, mais on ne sait trop comment ni pourquoi le trouillard d’Alexandria fait une crise d’autoritarisme et n’hésite pas à menacer les « employés » du sanctuaire. Il prend la confiance le gars, tranquille. Il transforme alors sa chambre en labo et élabore les cachetons et deux temps, trois mouvements. Mais alors que les épouses viennent chercher les comprimés, Eugène les leur refuse : il a compris que ce n’était pas destiné à leur amie mais à Negan et ne veut pas participer.

Lâche un jour, lâche toujours ?
the walking dead saison 7
© AMC

Il semble que ce soit le cas : l’homme à la coupe de mulet semble avoir repris ses mauvaises habitudes et réalise que le mode de vie que lui offre Negan convient plus à sa personnalité. En effet, non seulement Negan reconnaît et exploite ses talents et son intelligence, mais il lui garantit un confort, une sécurité et une protection auxquels Rick ne lui a jamais permis d’accéder. Et, au fond, c’est tout ce qu’il désire depuis le début : sauver sa peau, coûte que coûte, quitte à mentir et trahir.

Sa trahison semble totale lorsque Negan l’interroge « Qui es-tu ? » « Je suis Negan, à 100% ». Une fois le choc et la déception engendrés par cette réponse passés, on ressent une furieuse envie de lui mettre son bocal de cornichons là où je pense… Comme quoi, quelques cornichons, un vieux jeu vidéo et des livres suffisent à convaincre un homme. Les Sauveurs comptent donc, visiblement, un nouveau membre. D’ailleurs, l’épisode s’achève sur un Eugène imbu de lui-même, supervisant les « travaux » d’amélioration des zombies, un cornichon à la main. Rejoint par Dwight, il conclut par un « We are Negan » qui laisse penser qu’il a définitivement basculé du côté obscur de la force.

The Walking Dead : l’épisode 11 plus intimiste

Cet épisode 11 aura eu le mérite de creuser la personnalité de deux personnages ambigus : si Eugène semble s’enfoncer et se complaire dans sa lâcheté et sa couardise, Dwight semble réaliser qu’il est allé trop loin avec Negan.

Mais qu’en est-il réellement ? Eugène a-t-il vraiment trahi Rick ? Joue-t-il un double jeu ou bien, le personnage ne nous ayant jamais impressionné par son courage, s’est définitivement rangé du côté des méchants ? Dwight va-t-il se rebeller contre Negan ? Reverrons-nous Sherry ? Negan apprendra-t-il la vérité ? Une chose néanmoins est sûre : la révolte couve, même dans les propres rangs des Sauveurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *