Starmen, un court-métrage SF qui déchire ! - La Gazette du Geek

Starmen, un court-métrage SF qui déchire !

Share Button

On vous parle aujourd’hui d’un court-métrage geek réalisé par des geeks : Starmen. C’est bien fait, et on aimerait beaucoup qu’il y ait une suite, voire une websérie !

Diffusé sur la chaîne YouTube d’Avant-Poste, Starmen est le fruit d’une petite équipe déjà à l’origine d’une très bonne websérie : Geek Mais Pas Trop. Le petit film nous entraîne aux côtés des membres de l’équipage du vaisseau Nausica. Alors qu’ils font escale sur une planète apparemment abandonnée, ils se retrouvent sous le feu d’une escouade ennemie.

Court-métrage Starmen

Pour les quatre héros, accompagnés d’une androïde nommée Nova, le danger est bien réel. Entre fuir et combattre, ils vont devoir choisir. Entre la parodie du space opéra, des effets spéciaux vraiment sympas et des dialogues très bien écrits, les treize minutes de Starmen sont presque trop courtes. Sous couvert de l’humour, le court-métrage reprend avec beaucoup de finesse les codes du genre. On est à la croisée des chemins entre Farscape, Battlestar Galactica et Star Trek.

Starmen, avec Caroline Reynaud
Un personnage qui rapelle un peu celui de Call, dans Alien, la résurection

Mention spéciale à Thibaut Herbet dans le rôle de Gary, qui a vraiment un petit côté John Crichton, en plus loufoque bien sûr. De leur côté, les autres acteurs sont aussi particulièrement convaincants, à commencer par Caroline Reynaud. Sans vous spoiler l’intrigue, on peut simplement vous dire que l’une des scènes montre à quel point elle maîtrise parfaitement son personnage.

Le dénouement final reste assez convenu, mais il montre assez bien le potentiel de Starmen. À titre personnel, mon seul regret est qu’il s’agisse d’un one shot. J’attends encore la réponse des créateurs, mais il ne semble pas qu’une suite soit prévue. C’est vraiment dommage, parce qu’avec un talent comme ça on pourrait tenir l’une des meilleures webséries françaises du moment. Sans être aussi drôle que le Visiteur du Futur, Starmen a quelque chose d’unique qu’on ne retrouve pas dans toutes les productions : une qualité d’écriture et une profondeur qui plongent le spectateur dans un univers crédible et inspiré.

À l’heure où le space opera de qualité se fait rare, voilà de quoi se consoler :

Crall

Seigneur des geeks de toute la terre, fondateur et rédacteur en chef de La Gazette du Geek, force de la nature mais, surtout, geek qui boit du vin et mange des paupiettes de veau à quatre heure du matin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *