Salon geek : retour sur Aka To Kin, une convention qui déchire ! - La Gazette du Geek

Salon geek : retour sur Aka To Kin, une convention qui déchire !

Share Button

Le salon geek Aka To Kin s’est tenue les samedi 11 et dimanche 12 février dernier à Canet-en-Roussillon. Voici notre retour sur la journée de clôture : venez découvrir pourquoi nous n’avons pas été déçus !

La convention manga catalane Aka To Kin, parrainée par Stéphane Artus,  et organisée par Nicolas Chabrun et les membres de l’Association Canetoise Féérique et Fantastique, a accueilli plus de 1300 visiteurs sur les deux jours, soit presque le double de l’année passée. Ce succès est mérité car la convention a été une véritable réussite. L’Aka To kin fut très riche et très intense. Il nous a été impossible de nous ennuyer : entre les conférences très intéressantes, les stands divers et variés des exposants, les artistes, les associations, et les animations, nous n’avons pas pu nous poser une minute dans la journée ! On se serait cru dans une Japan expo, à taille humaine.

Concours de cosplay pendant la convention Aka To Kin

Notre journée a été rythmée par de très belles rencontres, que ce soit avec les artistes, les exposants ou les membres des diverses associations présentes. Nous avons entretenu des conversations et des échanges passionnants avec des passionnés. Les invités : artistes comme exposants, étaient tous talentueux. Il serait impossible de vous citer tout ce que nous avons fait en une seule journée : jeux, danse, conférences, maquillage, remise du prix du concours de cosplay… Nous avons été impressionnés à plusieurs reprises par la qualité des créations et des animations proposées.

Aka To Kin : un salon geek pour tous

Dès notre arrivée, nous avons pu faire la connaissance des membres lyonnais de l’association Asian Dreamers. Leur ambition serait de créer un festival animé par les performances d’artistes divers venus de toute l’Asie. Lors des salons geeks auxquels ils participent, ils proposent diverses animations : blind test sur des musiques asiatiques (K-pop, J-pop, générique d’anims), de la danse, et surtout une énorme dose de bonne humeur. Certains membres de l’association participent également à l’aventure de la web série Fanfiction Assassin official.

Salon geek Aka to Kin
Même le sosie officiel de Shia LaBeouf était présent !
Oui, on trolle un peu aussi. Désolé Kevin.

Puis, nous avons rencontré les membres du Toulouse Cosplay et ceux de Cosplay Mat, qui exposaient leurs créations. Les membres de CutieScythe, association de danse asiatique, exposaient des vidéos de leurs chorégraphies. Quant aux étudiants de l’école de maquillage de Narbonne, ils ont réalisé devant nos yeux des maquillages magnifiques. En outre, de nombreuses personnes étaient maquillées par SFX-makeup, et semblaient avoir été blessées ou scarifiées sur place. Le make-up était troublant de réalisme !

Une rencontre de folie pour tous les geeks

Nous avons ensuite pu faire la connaissance de Cédric Fournier, un peintre qui s’est lancé depuis peu, et qui compte développer son activité. Il avait exposé ses création originales, inspirées du Japon et de l’univers manga. Vous en découvrirez davantage en lisant très prochainement son portrait. Arsynal props nous a présenté ses armures et ses armes en polyester, résine, et fibre de verre, qu’elle fabrique elle-même. Le résultat est bluffant.

Retour sur un super salon geek : Aka To Kin
Les gamers rassemblés autour du jeu Huge Bang Bang © Aurélien Fossé.

Crall a joué à la démo du jeu Huge Bang Bang de Palomino studio. Plusieurs fois. Une occasion de revoir l’équipe au grand complet, et son président, Yannick Palomino. Lors de la conférence durant laquelle il a présenté son jeu, Yannick n’a pas hésité à affirmer :

« Il y a beaucoup d’entreprises qui n’embauchent pas les jeunes (…) Moi, je veux croire aux jeunes. Je veux leur donner une chance. Je pense que quelqu’un qui fait les choses avec passion devrait avoir une chance. »

Son stand n’a pas désempli de la journée.

Convention Aka to Kin

Nous avons pu aussi rencontrer de nouveau Lionel Del Vala, qui n’a pas manqué d’assassiner le film Assassin’s Creed, lors de la conférence, en précisant qu’il y consacrerait peut-être une émission. Il nous a parlé plus longuement de sa prochaine émission et de ses nouvelles ambitions : « je vais expliquer les techniques utilisées au cinéma à partir du prochain épisode d’A contre-courant« . Une initiative que nous sommes impatients de découvrir.

Comme d’habitude dans toutes les conventions, à la pause déjeuner, on pouvait observer Batman qui prenait un sandwich ou un templier fumer des cigarettes. Les costumes étaient somme toute très réussis et la gagnante du concours cosplay, Ayun cosplay, n’avait pas volé son prix.

Aka To Kin, retour sur un salon geek super sympa
Jeremy Spidy Parker et Ironman Show 66 sont très intimes !
Les littéraires et les web séries d’Aka To kin

Nous avons ensuite découvert la fanfiction Vendetta de Darkantus (qui se déroule dans l’univers Star Wars), et sa compagne illustratrice. Cet écrivain, déguisé en Jedi pour l’occasion, est passionné par l’univers de Lucas. Une plume à suivre sur son blog. Du côté des littéraires, nous avons aussi eu le plaisir de revoir Luc Dark, un écrivain dont nous vous reparlerons très prochainement, puisque je suis actuellement plongée dans la lecture de son roman Zombie-Sitting.

Mortus Coporatus durant Aka To Kin
Fred Saurel et Laurent Boudot

En parlant de la mort, nous avons eu le plaisir de rencontrer Fred Saurel, comédien, et Laurent Boudot, producteur de la web-série Mortus Corporatus. Ils ont diffusé sur grand écran l’épisode 6 de la première saison, et toute la salle était morte de rire devant les péripéties des deux faucheurs. Ils nous ont aussi présenté leur projet : Big G, et ont évoqué brièvement la trame de la saison 2 de Mortus Corporatus, en nous en dévoilant suffisamment pour que nous ayons envie de la voir rapidement. Nous avons pu nous entretenir avec eux, et nous publierons très prochainement leur interview.

Que faire dans un salon geek ? Ses emplettes !

Cette journée fut aussi l’occasion de faire de bonnes affaires en achetant quelques accessoires geeks indispensables, grâce aux prix très attractifs pratiqués lors de cet événement. Les stands des exposants étaient nombreux : il y avait notamment la boutique Hybrid de Perpignan, ou Otaku Ninja Hero, tenue par un couple de belges qui s’est lancé du jour au lendemain dans la vente d’objets geeks ! La plupart des exposants conviés fabriquaient eux-mêmes leur marchandise, comme Merch, qui est illustrateur et concepteur, Poupettes qui vendaient des poupées et goodies à l’effigie de ses héroïnes préférées, ou encore Cherry’s Bidouilles, une créatrice de bijoux fantaisies et d’objets de déco, dont les créations en plus d’être originales, sont uniques.

PaperVILAcraft était présent à Aka To Kin
Les créations de PaperVilacraft

Nous avons aussi rencontré L’envol de la Phalène, une créatrice de bijoux et de masques, et Xtine, dont les bijoux adorables étaient exposés à côté d’objets qui formaient à eux seuls un véritable cabinet des curiosités. Enfin, nous avons complètement craqué sur le stand de Nous sommes des héros, dont les bijoux en Galaxium sont parfaitement révolutionnaires, et magiques. Si voulez en savoir plus, nous vous proposons de découvrir le reportage que le Commis des Comics leur a consacré il y a quelques temps sur sa chaîne.

LEX-graph, qui crée et customise des figurines était également présente, ainsi que Michiyo de Plumes d’écritures, dont les plumes et les dessins sont tout simplement grandioses !

Des étoiles dans les yeux !

A regret, nous n’avons pas eu le temps de découvrir les jeux et les stands proposés dans la dernière salle. Nous espérons d’ailleurs les rencontrer l’année prochaine. Il est incontestable qu’il nous aurait fallu deux jours pour pouvoir apprécier la convention dans sa totalité.

Nous sommes partis émerveillés, comme si la convention Aka To Kin avait réussi à raviver notre âme d’enfant. Une chose est sûre : l’Aka to kin deviendra probablement l’un des événements culturels incontournable dans les années à venir. Nous ne pouvons que vous conseiller de réserver d’ores et déjà vos dates pour l’année prochaine !

Longue vie et prospérité !

Skeeter

Skeeter est née le même jour que Chuck Norris, ce qui lui a conféré d'incroyables talents. Après une brillante scolarité au sein de l'école de sorcellerie Poudlard, elle est devenue professeur dans l'école pour jeunes surdoués. Elle prévoit d'épouser son collègue Wolverine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *