Interview de Stéphane Goddard : l'auteur du comics Blackfury

Interview avec Stéphane Goddard auteur de Blackfury

Share Button

A l’occasion de la rentrée d’Ankama, l’auteur du comics Blackfury, Stéphane Goddard , a livré une interview à la Gazette du Geek deux jours avant la sortie officielle de son oeuvre.

C’est dans le bar l’Impasse Cité Griset, à l’occasion de la rentrée d’Ankama, que nous avons rencontré Stéphane Goddard. Quelques minutes avant sa séance de dédicace pour son comics Blackfury, nous nous installons sur un canapé spécialement prévu à cet effet, derrière nous défilent sur un écran géant les trailers du line up Ankama.

La Gazette du Geek : Bonjour Stéphane. Racontez6nous votre parcours, celui qui vous a conduit jusqu’à Blackfury.

Stéphane Goddard : A la base, j’ai une formation de directeur artistique dans la publicité, ce qui m’a permis de travailler pour de nombreuses marque telles qu’Adidas, Nike ou encore Louis Vuitton. En parallèle, j’ai entamé une carrière d’illustrateur. Il y a 7-8 ans, j’ai conçu mes premières ébauches du personnage de Blackfury, quelques concepts-arts vendus chez Christie’s. L’univers s’est agrégé au fur et à mesure autour de ce personnage, donnant naissance à une histoire riche et foisonnante de personnages.

G.G : Du coup comment en êtes-vous venus à travailler avec Ankama ?

S.G : On est rentré en contact avec eux , et j’ai pu présenter la backstory ainsi que le livret-concept de BlackFury directement à Anthony Roux, le patron d’Ankama . Ça a immédiatement été un coup de cœur pour lui. Cette œuvre a un potentiel trans-médiatique, la bande-dessinée n’est que le premier support. On aimerait en faire un animé et éventuellement un jeu vidéo, mais pour l’instant on présente le comics sous une trilogie.

G.G : Et quel regard a eu Ankama sur votre travail ?

S.G : Tout était en bonne intelligence, ils n’ont vraiment pas été intrusifs dans le projet, on a plutôt bénéficié de leur expérience et de leurs bons conseils. Évidemment, ils ont eu un droit de regard sur ce qu’on faisait, mais ne nous ont jamais limité. Le seul élément qui a été sujet à discussion a été la couverture, je voulais y apporter une figure féminine, finalement on a décidé collégialement de mettre le couple en quatrième de couverture.

G.G : Parlez-nous de votre style graphique. Vous avez des influences venant du comics ? Du manga ? De la bande-dessinée franco-belge ?

S.G : (Il coupe) Non pas la bd franco-belge…(Il sourit) Elle fait partie de ma culture, mais ce n’est pas mon inspiration. Le comics américain a été fondateur, des auteurs comme Hugo Pratt et Moebius m’ont beaucoup impressionné également. Mais je m’inspire d’arts différents. La littérature. Le cinéma où j’aime l’univers des frères Coen mais aussi celui de David Lynch, ainsi que la musique. Le sport a aussi un place importante dans le processus créatif : la majorité des mes idées « apparaissent » quand je cours ( rires ).

Blackfury de Stéphane Goddard

Fort de mon savoir-faire d’illustrateur, j’ai tenté d’apporter de l’élégance dans l’action au travers d’un style fusion très graphique, voire même cinématographique.

Disons que Blackfury pourrait être défini comme du « Néo-comics ».

G.G : Quel genre de héros est Blackfury ?

S.G :  J’ai voulu en faire un techno-samouraï, un homme avec un code d’honneur très fort. (Il montre la couverture) Vous voyez les couleurs? Ce sont le noir et l’or, elles sont principalement présentes sur les armures de ces guerriers. Ces deux couleurs sont omniprésentes tout au long des planches. Par ailleurs, Blackfury n’évolue pas seul, Sky l’accompagne dans ses aventures. Ils forment un couple très fusionnel et attachant.

G.G : Quelle suite vous espérez pour Blackfury ?

S.G : Comme souligné auparavant, c’est une oeuvre au potentiel trans-médiatique. Le premier tome comporte 116 pages de narration avec toute une galaxie de personnages, ceci pouvant nourrir aisément un long-métrage d’animation. Mais, avant toute chose, nous allons voir comment le public juge ce premier tome, et en fonction de cela, nous discuterons des suites à donner au développement de la licence.

Pour rappel Blackfury : La Griffe du Styx est un comics de 128 pages paru le 16 septembre chez Ankama éditions et Little Empire Entertainment. Dessinateur : Stéphane Goddard .Co-scénaristes : Stéphane Goddard et Henscher. Prix 15,90€.

blackfury-tome-1 de Stéphane Goddard

Une pensée sur “Interview avec Stéphane Goddard auteur de Blackfury

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *