Batman est-il meilleur que Superman ? - La Gazette du Geek

Batman est-il meilleur que Superman ?

Share Button

Une question intéressante que beaucoup de monde se pose, et cela depuis quelques décennies déjà. Que l’on parle des personnages ou des comics, la bataille de popularité entre les deux est à l’image de leur rivalité.

Remettons-nous un peu dans le contexte : aujourd’hui, on est soit fan de Superman, soit Batman-addict.

Cette guéguerre entre les deux a largement été influencé par la médiatisation de ces héros durant notre enfance. Par exemple, quelqu’un ayant grandi avec les films starring Christopher Reeves, ou la série animée diffusée entre 1973 et 1986, sera forcément plus attiré par Superman, alors qu’une personne bercée par la série Batman de 1992 deviendra Batman-maniac et contribuera au succès des blockbusters les plus récents.

Après moult réflexions, il a été décidé que nos deux protagonistes seraient départagés sur 7 points, autant que possible impartiaux.

La chair contre l’acier

batman vs superman

N’importe quel profane le crierait sur tout les toits : « Superman est le plus fort ! » Il faut dire que l’Homme d’Acier est impressionnant. Avec sa musculature, on le prendrait presque pour un contemporain de Conan le Barbare. Et puis, il est un peu cheaté le mec. Yeux laser, vision infra-rouge, sens hyper-développés, quasi invulnérabilité, capacité de voler, ect., le grand héros de DC profite a fond des bienfaits du soleil jaune. Génial n’est-ce pas ?

Mais si Superman est incontestablement le meilleur dans cette catégorie, c’est Batman qui est certainement le plus méritant des deux, car Batman eh bien… il est humain. Il saigne, il se brûle, il a la gueule de bois et il chope des crampes. Bref, il est normal. Ou presque, parce que il est quand même bien bodybuildé. Mais ce n’est pas inné, il fait de l’exercice, il s’entraîne, il fait probablement attention à ne pas plonger dans le Nutella. Bref, le mec, il d’entretien, il bosse, il transpire pour rester en forme.

Le style, une affaire d’état.

superman styleLe style est très important chez un héros, il se définit en plusieurs points. Côté vestimentaire, c’est Batman le vainqueur. Face à un Clark Kent aux vêtements larges et sortis d’une friperie, on a les costumes de grands couturiers de Bruce Wayne. Le gars porte probablement un Devore juste pour aller s’acheter un hot dog.

Concernant le costume, The Dark Night a eu le bon goût de se contenter du noir, et parfois d’un peu de jaune pour attirer l’attention sur son symbole, contrairement à son camarade kryptonnien, qui a fait l’erreur de se parer des trois couleurs primaires. De quoi donner une crise d’urticaire à Cristina Cordula. On ne mélange pas du rouge, du bleu et du jaune non d’un geek !

Autre effet de style, l’arrivée. On a un peu du mal à se décider, entre Superman qui déchire ses vêtements (on entend d’ici les fangirls se plaindre de ce manque dans les derniers films) et Batman qui saute d’un immeuble pour tomber sur ses victimes tel un Dracula assoiffé, prévenu par un bat signal s’élevant dans le ciel constamment brumeux de Gotham.

Par contre, petite parenthèse envers TOUS les super-héros : franchement les mecs, le slip sur les collants, vous avez vu jouer ça où ?

Les symboles justement !

Le S de l’espoir ou la chauve-souris terrifiante ? Chaque symbole représente un pan de la personnalité des personnages, et à quel point ils sont différents. Superman porterait sur lui, selon certaines versions, le symbôle kryptonien de l’espoir : il n’a pas peur de montrer ses origines et cherche à instaurer cette étincelle dans le cœur des Hommes.

Batman, c’est tout le contraire. Ce qu’il veut, c’est provoquer la peur. Que chaque criminel tremble et réfléchisse avant de commettre un crime. Et pour ça, quoi de mieux que l’une de ses propres peurs, un animal entouré de légendes et de mystères, faisant hurler de terreur dans le monde entier ?

Ces deux symboles montrent cette différence notable entre Superman le Héros et Batman le Justicier, deux notions trop souvent confondues. L’un est dirigé par sa morale et son grand cœur, alors que l’autre se laisse porter par un ancien désir de vengeance et de justice.

Les gadgets de Batman

Petite parenthèse pour Batman et Batman uniquement. Bah oui, le gars il n’a pas de pouvoir, il faut bien compenser.

Batmobile, Batcave, Bat Grappin, Bat-Echelle, Bat Spray Anti-baleine ? Parenthèse nanardesque mise à part, le justicier est couvert de gadget. Doté d’un intellect supérieur, d’idées nouvelles et d’un Lucius Fox adorateur dans sa manche, Bruce Wayne met tout en œuvre pour garantir le succès de sa mission, et plus tard la sécurité de ses petits protégés (enfin, autant que possible).

Forcément, Superman n’a que peu de gadget au nom cliquant, il n’en a pas réellement besoin et ça le rendrait vraiment ridicule. Batman, en revanche, ça ne le rend que plus classe.

Le Background, une affaire de profiler ?

batman background

Le Background, c’est l’histoire d’arrière-plan, ce qui pousse le héros à se lancer dans sa mission. C’est ce qui donne l’identité du personnage, mais aussi celle du comics. Superman qui a grandi heureux dans un foyer où dominaient les pâquerettes et les licornes, a laissé son grand cœur le guider à protéger sa planète d’adoption. Surtout que c’est souvent son existence même qui la met en danger, en la présence d’autres kryptonniens fort moins sympathiques. Batman, après le meurtre de ses parents, s’est laissé conduire par un désir de revanche sur cette ville gangrenée par les pires criminels du pays. Ce qu’il veut, c’est la nettoyer de toute sa saleté, de la misère provoquée par le crime, du malheur ambiant.

Batman est un comics SEXY

catwoman

Le grand vainqueur de cette catégorie n’est autre que notre Brucey adoré. Catwoman et son décolleté dans la série des  Arkham, Poison Ivy et sa robe de feuille, Harley Quinn qui se retrouvera bientôt dans un short à paillette, Lady Shiva, Talia et Nyssa Al Ghul, l’univers de Batman est remplit de jolies filles échauffant tous les esprits par leurs tenues sexy. D’ailleurs, certaines de ces femmes, ses adversaires, deviendrons ses maîtresses. Au point que Catwoman et Talia Al Ghul sont, on vous le rappelle, respectivement les mères de Helena (Huntress) et Damian Wayne (Robin/Redbird). Cet homme ne sait décidément pas qu’il ne faut pas mélanger boulot et plaisir.

Superman, lui, est casé. C’est le Poster Boy des comics, le boyfriend idéal. Dès qu’on parle de ses relations amoureuses, c’est Lana Lang dans sa jeunesse et Lois Lane qui nous viennent en tête et… et c’est tout. L’homme est marié depuis quelques années déjà, et ça se ressent dans le comics. Il manque cette atmosphère de séduction que l’on peut trouver dans Batman.

Et l’Award des ennemis les plus badass est attribué à…

Batman

On peut aimer Superman autant que l’on veut, si on demande à quelqu’un de citer des méchants de DC, la majorité des nommés seront tirés de Batman. Mais pourquoi ?

Ce qu’il y a d’intéressant chez la chauve-souris, c’est que ses ennemis ne sont pas tous de grands mégalos cherchant soit à conquérir, soit à détruire la Terre. Non, les siens sont de grands psychopathes, des fous furieux uniquement dirigés par leur intérêt personnel. Le Joker, Pingouin ou le Sphinx, mais aussi Catwoman et Poison ivy, l’Epouvantail ou Double Face, tout le monde connaît ces noms.

Sans compter que, comme le disait le professeur Hugo Strange, Batman est plus proche de ses ennemis qu’il ne le laisse paraître. Au début du comics, la frontière est très fine entre le justicier et les super-vilains de Gotham pour le commun des mortels. Chaque personnage de Batman a son utilité, et les vilains de son univers permettent surtout d’exacerber les points les plus sombres de la personnalité justicier. Ils sont, en quelque sorte, une part indissociable de lui même car après tout qu’est ce que Batman sans le Joker ou Catwoman.

Au final, que peut-on dire ? Chacun des deux comics à ses faiblesses et ses points forts, mais on est tellement porté par ce que l’on pense des deux personnages que l’impartialité est quasi-impossible, finalement. Comme vous pouvez le constater, cet article est dirigé vers Batman, mais ce n’est qu’un point de vue. Il est fort probable que personne n’arrivera jamais à se mettre d’accord.

Même si à chaque fois que Superman a pété un câble, Batman est venu lui mettre la pâté 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *