PokerStars crée une mappemonde des jeux - La Gazette du Geek

PokerStars crée une mappemonde des jeux

Share Button

Sortie il y a quelques semaines, l’infographie imaginée par PokerStars a rencontré un certain succès auprès des fidèles de poker aussi bien que du grand public. Retour sur le concept de cette idée novatrice et interactive.

L’idée de base de PokerStars en réalisant cette carte est de décrire des jeux ancestraux, représentatifs d’une région de France ou d’un autre pays du monde. Chacun de ces jeux emblématiques est accompagné d’une petite fiche résumant les règles, ainsi que de quelques faits ou anecdotes les concernant.

Dans la base de données des jeux français sont ainsi listés les jeux les plus populaires de l’hexagone, tels que la pétanque provençale, la belote, venue d’Alsace, ou encore le tarot, originaire de Marseille. Mais on y découvre aussi l’existence de jeux plus confidentiels à l’échelle du pays, mais très populaires dans les régions où ils sont pratiqués. On apprend ainsi les règles de la quille de huit, jeu aveyronnais ; une forme ancestrale du bowling, et deuxième sport le plus pratiqué en Aveyron après le football. La Picardie est représentée par le jeu de l’assiette, alors que le jeu de la mourre, unique jeu de toute la liste qui ne nécessite absolument aucun accessoire si ce n’est les doigts de la main, est une spécialité corse. La Bretagne n’a pas été oubliée avec le birinig, jeu d’adresse inscrit au Patrimoine Immatériel de l’Humanité de l’UNESCO.

Dans le reste du monde, l’Asie et l’Afrique sont particulièrement représentées du plus connu, le jeu de go chinois, au plus obscur, le jukskei d’Afrique du Sud. On s’intéresse facilement à l’histoire de ces jeux, qui revêtent souvent une importance particulière pour leurs pratiquants. Ils font partie du patrimoine et de la culture d’un pays, et y jouer s’apparente presque à une fierté nationaliste et un hommage aux traditions. En effet, tous ces jeux ont été créés il y a des centaines, voire des milliers d’années. Leur histoire est donc riche et a suivi celle du pays qui en est à l’origine. On apprend ainsi que l’awalé, jeu nigérian, s’est développé dans le monde en suivant les routes de l’esclavage, ou que le bai choi vietnamien a été inscrit au programme scolaire du pays, et est avant tout considéré comme un art plus que comme un jeu.

le jeu de go

Pour découvrir chaque jeu, il suffit de cliquer sur l’épingle correspondante placée sur le pays d’où il est originaire. C’est alors dans une petite colonne sur la droite qu’apparaissent les règles de base du jeu. Celles-ci sont expliquées de manière très simple, mais il est difficile d’apprendre un jeu entier avec car elles sont loin d’être exhaustives et se contentent de résumer les règles générales sans entrer dans les détails.

Le but de PokerStars, avec cette carte est simple : il s’agit d’inscrire le poker, qui est évidemment un des jeux présents sur cette infographie, dans la grande tradition des jeux, de lui apporter une valeur culturelle, et de l’élever ainsi au-dessus du rang de simple jeu de casino. On y apprend ainsi que le poker, qu’on aurait pu croire originaire des Etats-Unis, serait en fait un mélange de jeux français et allemand, et aurait été importé aux USA par des marins français au 18ème siècle, avant de prendre son essor dans les saloons et casinos du Grand Ouest américain.

L’initiative de PokerStars est donc louable et plutôt réussie, même s’il apparaît clairement que cette liste est loin d’être complète et qu’un grand vide recouvre l’Amérique du Sud. Le jeu, avec l’humour, est un des rares éléments propres à l’homme, et PokerStars a voulu nous en faire découvrir les origines et la diversité dans cette mappemonde qui, on l’espère, continuera de se remplir.

Crall

Seigneur des geeks de toute la terre, fondateur et rédacteur en chef de La Gazette du Geek, force de la nature mais, surtout, geek qui boit du vin et mange des paupiettes de veau à quatre heure du matin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *