La réalité virtuelle au-delà du jeu vidéo - La Gazette du Geek

La réalité virtuelle au-delà du jeu vidéo

Share Button

Quand nous entendons parler de « réalité virtuelle », il est difficile de ne pas tout de suite penser à l’industrie du jeu vidéo. Pourtant, cette technologie offre des possibilités bien plus vastes à l’image des applications professionnelles déjà existantes. Petit tour d’horizon.

Aéronautique

Réalité virtuelle dans l'aeronautique

La réalité virtuelle fait déjà partie du quotidien de l’industrie aéronautique depuis la fin des années 90. Les ingénieurs de Boeing à l’aide de visiocasques, peuvent visualiser à taille réelle la carlingue d’un Boeing 787, s’y déplacer virtuellement à 360° et tester le comportement de certains composants. Ce procédé permet à Boeing d’identifier d’éventuels problèmes de conception en amont de la production d’un prototype et donc de réaliser des économies substantielles. Airbus n’est pas en reste, dans son usine de Hambourg, la réalité virtuelle permet au constructeur européen d’impliquer ses clients dans le développement des appareils. Ils sont par exemple, régulièrement invités à venir voir et se déplacer à l’intérieur d’une maquette 3D de la cabine de leurs futurs avions. L’acheteur peut alors suggérer des changements allant de la couleur des sièges à la distance nécessaire pour la bonne circulation du chariot de plateaux-repas.

Santé

Réalité virtuelle et santé

Quelques professionnels de santé font déjà appel à la réalité virtuelle et utilisent les visiocasques sur le marché comme des outils médicaux. Un psychologue argentin, Fernando Tarnogol, a par exemple développé Phobos un programme en réalité virtuelle permettant de soigner des personnes souffrant de graves phobies ou de troubles anxieux. Le principe repose sur la thérapie d’exposition qui consiste à confronter de manière répétée et progressive le patient à l’environnement posant problème afin de le désensibiliser de ses peurs. Avec Phobos toutefois cette exposition est virtuelle. Le patient n’est pas réellement suspendu en haut d’un gratte-ciel et il n’y a pas d’araignée au sol. Tarnogol estime que la thérapie d’exposition virtuelle offre de nombreux avantages, notamment la possibilité de contrôler l’environnement et d’interrompre à tout moment la thérapie en cas de crise de panique. Cette technique s’avère être également moins coûteuse, puisqu’elle permet d’accéder à un grand nombre de lieux et de situations sans avoir à quitter le confort du cabinet médical.

Education

Réalité virtuelle et éducation

Les techniques de réalité virtuelle offrent aussi de nombreuses applications potentielles dans le domaine de l’éducation. À l’image d’Unimersiv, une entreprise ayant pour vocation d’offrir aux étudiants de tout âge des expériences éducatives enrichissantes au travers de la réalité virtuelle. Les divers programmes de la compagnie sont disponibles sur l’Oculus store et permettent aux utilisateurs de pouvoir en autre, accéder aux entrailles de la station spatiale internationale, explorer le corps humain ou encore visiter le monument funéraire de Stonehenge tel qu’il était il y a 4000 ans. Pour Unimersiv le postulat de départ est le suivant : les étudiants ne mémorisent que 10 % de ce qu’ils lisent, 20% de ce qu’ils entendent, mais retiennent 90% des tâches qu’ils effectuent ou simulent. La réalité virtuelle rentre parfaitement dans cette dernière catégorie puisqu’elle permet d’interagir avec l’environnement virtuel et de manipuler les objets qui s’y trouvent. De plus le côté ludique présente un avantage non négligeable pour éveiller et maintenir l’intérêt des utilisateurs.

Si c’est bien l’industrie du jeu vidéo qui a d’abord permis à la réalité virtuelle de sortir de l’obscurité, il semble évident que l’impact de cette technologie sur nos vies sera bien plus profond. À l’heure actuelle la réalité virtuelle en est encore à ses balbutiements. Elle doit encore s’affranchir de certaines limitations en matière de durée de vie de la batterie ou de la qualité des senseurs. Comme pour toute nouvelle technologie ambitieuse, il faudra aussi compter sur de courageux entrepreneurs et la mise au point de solutions innovatrices pour réellement pénétrer le marché grand public. Néanmoins, il semble de plus en plus difficile de nier le potentiel quasi infini de la réalité virtuelle et Facebook semblait l’avoir compris avant tout le monde en rachetant le fabricant de casque de réalité virtuelle Oculus VR.

Une pensée sur “La réalité virtuelle au-delà du jeu vidéo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *