Mise au point sur la réalité virtuelle ! - La Gazette du Geek

Mise au point sur la réalité virtuelle !

Share Button

Tout ceux s’intéressant de près ou de loin au jeu-vidéo le savent, la réalité virtuelle est devenue l’un des sujets préférés des médias et des technophiles.

Et 2016 sera surement connue comme l’année où le grand public aura pu toucher du doigt cette technologie. Sans essayer d’expliquer toute la procédure derrière, ou de couvrir tout ce qu’il peut se dire sur cette nouvelle technologie, cet article essaiera de faire une liste non-exhaustive des projets vidéoludiques qui vont marquer les premiers mois de cette nouvelle technologie.

Déjà, avant de décider à quoi on va bien pouvoir jouer, il faut savoir quelles sont les machines disponibles. Si pas mal de casques de réalité virtuelle rentrent cette année sur le marché, tous ne sont pas forcément fait pour jouer. Pour cela, 3 principales marques arriveront en 2016.

Oculus Rift d’abord, qui a initié cette première génération de casque VR, est commercialisé depuis quelques semaines au prix de 599 $ (699€ en France). Il doit être relié à un PC et possède pour l’instant une trentaine de titres jouables. Le Playstation VR de Sony, ensuite, n’arrivera qu’en octobre, mais ne coûtera « que » 399€, se plaçant donc comme la machine la plus abordable. Il se reliera à la PS4, et comptera entre sa sortie et fin 2016 plus de 50 jeux. Vive de HTC, enfin, fait en collaboration avec Valve, qui sort ces jours-ci, sera quant à elle à un prix de 899 euros. C’est cher, mais c’est justifié par sa meilleure qualité, prenant en compte certaine chose que les 2 autres casques ne proposent pas comme les mouvements de tête et des mains, ou la possibilité de se mouvoir dans l’espace, ainsi qu’un catalogue d’environ 120 jeux dès son lancement !

La réalité virtuelle

Mais du coup à quoi va-t-on bien pouvoir jouer ? Il faut dire que le nombre de projets en Réalité Virtuelle est assez faramineux, et il est assez difficile de s’y retrouver.

Pour ce qui est des jeux déjà existants et portés en VR, plusieurs sont très alléchants. The Witness, par le créateur de Braid, a fait sensation en début d’année, notamment pour ses énigmes qui n’expliquent rien, mais se comprennent par leur level design ou le visuel de l’univers. Des qualités que l’Oculus Rift pourrait transcender en permettant mieux de se concentrer sur les détails des graphismes. Le portage du jeu indépendant NaissanceE pourrait être aussi très intéressante. Basé sur son ambiance monochrome et silencieuse, la réalité virtuelle renforcera surement encore plus l’oppression que l’on ressent en jouant. Là-dessus, l’annonce de la comptabilité d’Alien : Isolation en VR est aussi une brillante idée, ce jeu déjà très immersif sur ordinateur pourrait bien être encore plus angoissant, notamment dans les passages avec l’Alien. Enfin Elite Dangerous, le simulateur spatial qui avait fait sensation en 2014, devient encore plus complet grâce à cette nouvelle feature.

La réalité virtuelle, quel avenir ?

Pour ce qui est des nouveaux jeux, là aussi il y a l’embarras du choix que ce soit en titres ou en genres visités. Adr1ft qui rappelle fortement le film Gravity, n’est certes pas très profond, mais propose une expérience vraiment saisissante, et pousse encore plus loin les limites qu’avait imposé le film d’Alfonso Cuaron. The Lab, l’exclusivité gratuite de Vive VR, lui n’est pas exactement un jeu, mais permettra par le biais de plusieurs expériences indépendantes dans l’univers de Portal, de pouvoir mesurer tout le potentiel que la réalité virtuelle peut apporter au gameplay. S’il y a bien un genre qui devrait pleinement profiter de la réalité virtuelle, c’est bien celui de l’horreur, et dans ce sens Allison Road essaiera de marquer les esprits dès son lancement. Le jeu qui se passe dans une maison tourmentée par une présence maléfique, s’inspire beaucoup du Playable Trailer qui devait annoncer Silent Hills. Pour l’instant, l’un des projets les plus ambitieux est celui de P.O.L.L.E.N, ce jeu d’exploration devrait nous mettre dans la peau d’un astronaute seul dans une base spatiale. L’aventure serait inspirée par des chef d’œuvre de science-fiction comme 2001 ou Solaris. Très beau graphiquement, le jeu devrait avoir une ambiance assez oppressive, ponctuée par quelques trips visuels. On tient là peut-être l’un des prochains chefs-d’œuvre vidéoludiques.

Mais évidemment, c’est loin d’être tout. De très nombreux projets naissent chaque semaine, et il ne faut pas oublier que la réalité virtuelle ne servira pas qu’au jeu vidéo, que ce soit pour nous permettre de jouer au poker sans avoir à travailler sa pokerface, ou bien dans le domaine médical, il est bien possible que cela révolutionne complètement notre technologie, et nous reproche encore un peu plus de notre vision du monde de demain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *