Nuit Tatouée de Charlotte Bousquet - La Gazette du Geek

Nuit Tatouée de Charlotte Bousquet

Share Button

La peau des rêves est le premier tome de Nuit tatouée, une dystopie écrite par Charlotte Bousquet. La Gazette passe au crible ce roman atypique. 

TITRE : Nuit Tatouée

Tome 1 – La peau des rêves

AUTEUR : Charlotte BOUSQUET

EDITIONS : Galapagos

nuit tatouée de charlotte bousquet (02)

Résumé

Dans les ruines de la Sagrada Familia, Najma, une gitane aux pouvoirs mystérieux, est prisonnière du clan d’Itzan. Pour gagner du temps et retarder son exécution, elle utilise la magie de ses tatouages et raconte des histoires qui prennent vie. Mais qui est-elle ? Pourquoi usurpe-t-elle la place de la véritable cible, Ximena, la fille de l’ennemi juré d’Itzan et des siens ? Les chimères découvriront-elles sa supercherie ? 

Installé dans un ancien théâtre en ruine, le clan du Passage règne sans partage sur le quartier et combat les chimères qui osent s’y aventurer. Cléo, adolescente ombrageuse, voit ses certitudes voler en éclats lors d’un affrontement avec un hybride qui porte sur son poignet un tatouage qui lui est étrangement familier. Hantée par de terribles visions, Cléo n’aura de cesse de retrouver son mystérieux adversaire. Au cours de sa quête, elle devra affronter la haine, la trahison mais surtout son propre désir pour le ténébreux Axel, une chimère ailée…

Mon avis

nuit tatouée de charlotte bousquet (04)J’ai été tout d’abord fascinée par la couverture de ce roman. Cette femme est sublime, et que dire de ses yeux : ensorcelants… Les couleurs inspirent le mystère. Bref, il ne m’en fallait guère plus pour qu’il quitte la médiathèque. Direction la maison !

Ce roman est composé par deux récits qui s’alternent. Au début, nous faisons connaissance avec Najma, une Gypsie, prisonnière d’un groupe de Chimères et de Mutants. Najma s’est fait passer pour son amie Ximena, fille de leur ennemi Le Scorpion. Elle a le don de raconter, ultime héritage de son peuple. Suite à la demande de la jeune Mia, enfant-chat, Najma conte le récit de Cléo.

L’histoire est une sorte de dystopie puisque l’auteur fait référence à un immense cataclysme ayant tout détruit et ayant fait apparaître les Chimères, les Mutants et autres créatures. Cléo vit avec son clan la ville de Paris, son secteur. Elle est orpheline et a été élevée par le chef Marcus et sa femme Dora. Elle est devenue la compagne de Tybalt qui est un homme jaloux et possessif. On sent son désir de se séparer de lui mais elle ne sait pas comment s’y prendre. On a même l’impression qu’elle en a peur. Cléo a pour confidente sa sœur adoptive, la douce Tania, qui la jalouse. La jeune femme ne cesse de faire des cauchemars et en cherche la signification. Elle qui a été élevée dans la haine des Chimères au point de désirer leur mort, elle commence à se poser des questions lorsqu’elle faillit tuer l’une d’entre elle. Elle lui ressemblait trait pour trait sauf les plumes qu’elle portait en guise de chevelure et les ailes qu’elle avait dans le dos. En plus, elle aussi avait cet étrange tatouage au poignet représentant un dragon. Dès lors, Cléo recherchera à découvrir qui elle est réellement….

nuit tatouée de charlotte bousquet (03)
Charlotte Bousquet

Ce que j’ai vraiment apprécié dans ce récit, c’est cette idée de dystopie fantasy. En effet les personnages et créatures paraissent sortir tout droit d’un univers Fantasy. Pourtant dès le début, l’auteur nous fait part d’un monde futuriste. Les humains survivants ou Norms s’organisent comme ils le peuvent, défendent leur territoire mais ont moult ennemis : les Chimères ou Ashes qui sont comme eux mais à moitié animaux, les Mutants, les Dégénérés (des êtres humains cannibales et sauvages), les Ceux-d’en-dessous (des monstres hideux et mortels) ou encore les bêtes sauvages. Cléo a été recueillie toute jeune par le Clan du Passage. Elle ne se souvient pas de ses parents. C’est une jeune femme intelligente. Elle aime lire les vieux livres qu’elle trouve : Molière, Corneille, Shakespeare (l’auteur n’hésite pas à insérer des extraits), et se retrouve dans les personnages. Elle a accepté Tybalt dans sa couche mais le regrette. Le jeune homme est violent et possessif. C’est sa rencontre avec Lynn qui va tout changer. Elle finira par se poser les bonnes questions, sans que personne ne lui donne les réponses. J’ai aimé Cléo dès le début. Je me suis méfiée de Tania, qui, même si elle aime sa sœur adoptive, n’accepte pas que son père la mette plus en avant qu’elle. Tybalt : je l’ai détesté dès le départ ! Ensuite, viennent les Chimères : Lynn, douce et attentionnée, et Axel, mystérieux et attirant.

Ce premier tome est une belle mise en bouche…. On se demande ce qu’il va arriver à Cléo. Quelles sont réellement ses origines ? Lynn est-elle sa sœur ? Si oui, qui est son père ? Et ces cauchemars sont-ils des scènes de son passé ? A cela, on se demande aussi ce qui va arriver à Najma. On sent que les Chimères et les Mutants ont compris qu’elle n’est pas ce qu’elle prétend être. Pourtant, ils ne lui font aucun mal. Et quelle est l’histoire de la conteuse ?

nuit tatouée de charlotte bousquet (01)L’auteur a su mêler deux récits sans perdre le lecteur. Sa plume, qui coupe si bien les phrases, rend ce récit captivant. L’intrigue, ou plutôt les intrigues, sont présentes. On se pose des tas de questions et on a hâte de lire la suite pour connaître un peu plus de détails sur les vies de nos héroïnes : Cléo et Najma.

Extrait de Nuit tatouée de Charlotte Bousquet :

« Incapable de se défendre, l’emplumée suffoquait. Ses yeux se veinaient de sang, son visage devenait de plus en plus rouge.

Elle avait son âge, dix-sept hivers, peut-être dix-huit. Des traits réguliers, avec un nez droit constellé de taches de rousseur, une bouche pleine, de longs cils collés par les larmes et la sueur. Des iris turquoise. Semblables aux siens. Comme l’était la couleur de sa crinière – de plumes, non de cheveux, seule différence.

Soudain, elle se rappela l’expression de l’autre Ashes, tout à l’heure. Puis celle de l’homme-corbeau, la fixité de son regard.

« Elle pourrait être ma sœur. Ma jumelle… ça veut dire quoi, ce bordel ? »

Troublée, Cléo la libéra. Elle bascula sur le côté, toussant, crachant, s’efforçant de reprendre son souffle. Puis s’assit, porta la main à son cou, dévoilant involontairement son poignet. Cléo se figea.

Il était tatoué.

Exactement comme le sien.

D’un serpent ailé.

Alors elle se sentit basculer. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *