Les Chroniques de Shannara : dernier épisode et bilan de la saison 1 - La Gazette du Geek

Les Chroniques de Shannara : dernier épisode et bilan de la saison 1

Share Button

Voilà, c’est fini, la première saison des Chroniques de Shannara s’est achevée vendredi dernier sur France 4 et à la Gazette du Geek on vous dit tout sur le dernier épisode avant de faire un bilan de la saison.

Le dernier épisode commence par la disparition d’Amberle dans le Feu sacré et Eretria qui s’est évanouie après avoir offert son sang. La princesse découvre que son destin est de devenir l’Ellcrys, ce qui décrypte la vision de l’épisode 4. De l’autre côté, le roi Ander mobilise toutes les races (juste les elfes et les gnomes). À ce moment-là, l’épisode tourne au vinaigre, en effet le scénario cherche à tout résoudre en même temps ! Une mission totalement impossible et totalement ratée. La narration s’éparpille dans tous les sens et fait des focus sur des éléments de l’intrigue qui n’ont pas lieu d’être et, notamment la relation entre Amberle et Wil qui nuit complètement à la narration alors qu’elle est décisive !

De même, lorsque la troupe revient dans la terre des elfes pour le combat final, ils consacrent sept minutes de la série à le mettre en scène, contre 5 épisodes à l’aller. En bref, toutes les sous-intrigues sont expédiées rapidement et même la conclusion de l’intrigue principale est ratée. En revanche, gros point fort, de nouveaux éléments se mettent en place de façon fluide pour la deuxième saison. Cependant, c’est bien trop peu et une conclusion qui aurait pu s’annoncer épique est totalement ratée. Pour conclure la bataille entre le Dagda Mor et Allanon le druide n’aura pas lieu, absence révélatrice d’un final raté.

Le Bilan :

Une série est reconnue pour sa qualité lorsqu’elle est addictive, et force est de reconnaître qu’un format de 10 épisodes de 40 minutes est relativement court. Il est donc difficile pour le spectateur de s’y accrocher rapidement. De même, la mise en place de tous les enjeux et les liens se fait de façon trop superficielle pour être crédible.

John Rhys-Davies dans Les Chroniques de Shannara
Points forts :

Les Chroniques de ShannaraLes décors et les images qui s’améliorent au fil des épisodes pour rendre un aspect heroic fantasy plus cohérent.  Manu Bennett, qui incarne Allanon, est certainement celui qui tire le mieux son épingle du jeu. Même si, d’une façon générale, la série n’a pas d’acteurs surjouant leur personnage. La dualité et le coût de la magie sont eux aussi très bien exploités, et symbolisés par la création du personnage de Bandon, l’oracle possédé par le Dagda Mor. La deuxième saison est intelligemment préparée avec les personnages qui ont tous progressé, les jeunes comme les anciens. Qui plus est, la pluralité des races au sein de l’univers et, même le passé de ce monde, sont suffisamment mystérieux pour attiser la curiosité. Le dernier ressort narratif très bien utilisé, c’est l’Ellcrys et la chute de ses feuilles qui libère les démons.

Points faibles :

Le principal point faible de la série c’est la gestion des relations amoureuses. Qu’il s’agisse de celles de personnages principaux ou secondaires, la série ne trouve pas le bon dosage. Par ailleurs, cette saison est avare en détail et en éléments sur le passé et l’avenir de l’univers, qui mériteraient d’être beaucoup plus exploités. Les races et la dimension des terres où ont lieu les aventures sont vraiment variées, et pourtant rien n’est travaillé sur ces thèmes. C’est tout de même dommage qu’il y ait autant d’éléments intéressants complètement laissés de côté. Wil, par exemple, auquel le druide renvoie l’image de son père et de sa lignée des Shannara, ne prend pas la dimension d’un héros épique, mais plutôt d’un coureur de jupons.

Les Chroniques de Shannara

Ce qu’on attend à la prochaine saison :

Tout d’abord que l’intrigue prenne une dimension plus épique comme le demande l’univers et le livre original. Non pas une tournure niaise et un propos quasiment adolescent qui règne constamment au fil des épisodes. Il faudrait également qu’un travail soit effectué sur le caractère et le passé des personnages qui le mériteraient. En effet, tout est livré avec parcimonie. La filiation de l’œuvre avec le Seigneur des Anneaux est clairement établie et pourtant la série semble être complètement éloignée de ce œuvre majeure de la fantasy. En d’autres termes, la saison 2 doit promettre des batailles et des événements complètement épiques… bref de la fantasy pure et dure !

2 pensées sur “Les Chroniques de Shannara : dernier épisode et bilan de la saison 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *