5 raisons de sortir un film Le Visiteur du Futur ! - La Gazette du Geek

5 raisons de sortir un film Le Visiteur du Futur !

Share Button

Le Visiteur du Futur, c’est une websérie française, mais aussi un roman. Aujourd’hui, on vous donne quelques raisons valables d’en faire un film !

Créée par François Descraques en 2008, la série est aujourd’hui devenue culte. Après une saison 4 à Neo-Versaille et un roman signé Slimane-Baptiste Berhoun, La Meute, quel est aujourd’hui l’avenir de cette franchise ?

Eh bien à priori, Le Visiteur du Futur c’est terminé, du moins pour l’instant. En effet, d’après les dernières déclarations de Slimane-Baptiste Berhoun et François Descraques, il est clair qu’une suite aux aventures de Renard n’est pas envisagée. Avec la sortie récente sur support papier de l’intégrale du roman-feuilleton La Meute, c’est donc une page qui s’est tournée sur cette mini-saga.

La visiteur du futur : le film doit se faire !Est-il pour autant envisageable de tirer un trait sur la franchise ? Pour les fans que nous sommes, la réponse est non, bien entendu ! L’expérience nous prouve d’ailleurs qu’un film Le Visiteur du Futur ne peut être qu’une excellente chose. Si vous n’êtes pas encore convaincu, voici tout de suite cinq raisons de donner naissance à un long-métrage.

1.Il y a un précédent de taille : Noob

Dans un autre registre, la websérie française Noob a elle-aussi rencontré un succès incroyable. En l’espace de 7 saisons, ce collectif de vidéastes amateurs a bien évolué. À tel point que l’année dernière, Olydri Studio a lancé une campagne de financement participation afin qu’un film Noob voit le jour. En tout est pour tout, plus de 600 000 euros ont été récoltés ! Un record pour Ulule, mais aussi un pour une production indépendante. À ce jour, Noob est le crowdfounding le plus réussi d’Europe ! Face au succès, Olydri Studio a d’ailleurs décidé de sortir non pas un, mais trois films.

Henry Castafolte dans le visiteur du futur

Plus intéressant encore, La Visiteur a déjà bénéficié du soutien de l’éditeur Ankama ainsi que de France Télévision. Autant dire donc, que les bases sont solides. Rien ni personne ne pourrait, en toute logique, nous faire penser qu’un projet de film serait une mauvaise idée !

2.Des professionnels du monde de l’audiovisuel

La force du Visiteur du Futur, c’est d’avoir un casting impressionnant, aussi bien devant que derrière la caméra. Non contents d’innover, les membres du collectifs Frenchnerd sont pour la plupart comédiens et ont plusieurs casquettes. Il suffit de se pencher sur le cas de Slimane-Baptiste Berhoun (le Docteur Henry Castafolte), qui est à la fois écrivain, scénariste et acteur !

Slimane-baptiste, le visiteur du futur

Quand on les ingrédients et la recette, pourquoi ne pas cuisiner un bon long-métrage ?

3.Le Visiteur du Futur, en en veut tous !

Cela peut sembler évident, mais les fans de la série ne sont pas prêts à laisser tomber l’histoire de Raph, Matéo, Renard et toute la crew de l’univers du Visiteur du Futur.  En témoignent les nombreux forums et sites entièrement dédiés au voyageur du temps ! Mieux encore, on peut réellement dire que l’attente de la part des fans est bien réelle. Cette année a vu arriver le roman en version papier (que vous pouvez commander en cliquant ici). Quid de l’année prochaine ? Ne peut-on pas rêver un peu ? Allez Frenchnerd(balls), faites nous encore un peu rêver !

4.Une histoire sans fin !

Le visiteur du futur au cinéma ?L’histoire du Visiteur du Futur, c’est celle d’un homme décidé à tout faire pour que l’humanité vive plus dignement. Le visiteur est un peu loufoque, mais l’intrigue repose quand même sur des bases solides, et met en avant une notion plutôt percutante : il est très difficile de changer le cours du temps. On en a la preuve avec la brigade temporelle qui, quoi qu’il se passe, finit toujours par renaître de ses cendres sous diverses formes.

On a finalement le sentiment qu’un message plus profond qu’il n’y paraît se cache dans le scénario. Les récits de science-fiction qui tendent à mettre en évidence qu’il est impossible de changer l’avenir sont nombreux, et il est très clair que François Descraques y fait implicitement référence. Assez récemment, Stephen King abordait d’ailleurs le thème dans 22/11/63. Dans le Visiteur du Futur, la lutte entre deux forces semble finalement vouée à un éternellement recommencement. Pourquoi ne pas y assister au cinéma ?

 5.Pour le plaisir

Comme le chantait si bien Herbert Lénonard en 1981, c’est avant tout « pour le plaisir » de créer. Cette raison de faire du Visiteur du Futur un long-métrage n’en est pas réellement une en elle-même. C’est aussi et surtout un appel aux créateurs de la série :

Néo-versailles, dans le Visiteur du Futur

« Si vous avez pris votre pied à la créer, nous continuons à prendre le nôtre à la regarder ! »

Aujourd’hui, en tant que spectateur, nous sommes intimement persuadés que cette histoire n’est pas terminée. L’univers de la saga est bien trop riche pour se terminer sans un final what the fuckeste !

Frenchnerd, entendez notre appel !

Crall

Seigneur des geeks de toute la terre, fondateur et rédacteur en chef de La Gazette du Geek, force de la nature mais, surtout, geek qui boit du vin et mange des paupiettes de veau à quatre heure du matin.

2 pensées sur “5 raisons de sortir un film Le Visiteur du Futur !

  • 9 novembre 2015 à 23 h 45 min
    Permalink

    Salut Crall !

    Je trouve ton article très bien 🙂 Je pense que, dans la section de Noob, on pourrait aussi citer le film Suricate (avec Raphaël Descraques) qui est (sera) un « ovni » du genre, quelque chose d’exceptionnel, unique et on espère que ça va bouger les choses ^^ Pour le moment, on n’a pas beaucoup vu les répercussions de l’effet Noob dans le monde des web-séries et il me semble que Fabien Fournier a écrit un article sur la fin des web-séries 😮

    Sinon, pour revenir au VdF, je pense que la volonté de Frenchnerd pour en faire un film est réel mais il me semble que ça bloque surtout au niveau du budget / producteur ainsi que des droits et peut-être d’autres paramètres inconnus 😮

    Je pense donc que le premier pas à faire pour voir un éventuel film du VdF serait de convaincre les producteurs à financer le film. Après, c’est facile à dire et, à notre échelle, c’est difficile de faire bouger les choses (une pétition ou des trucs du genre ne servent à rien xD )

    Cependant, dans plusieurs interviews, je vois François Descraques dire qu’il nous encourage fortement à aller voir les films au cinéma réalisés ou avec des personnes issues du web et de faire pas mal de pub. Ça, ça a apparemment une grande « conséquence » 🙂
    C’est pour ça qu’on est plusieurs à placer beaucoup d’espoirs sur le film de Suricate ^^

    Bon, le combat « principal » n’est finalement pas de voir paraître un film sur le Visiteur du Futur (François Descraques et les autres ne seront pas malheureusement si ça ne pouvait finalement pas se faire) mais que les producteurs/diffuseurs voient le talent et le succès des personnes du web, que ceux-ci puissent avoir davantage de moyen pour nous montrer de superbes réalisations et que le cinéma et la TV française (et francophone) nous donnent des contenus qui s’adressent directement à nous, à notre « génération ». La génération + ou – Geek (Kaamelott, Bref, Hero Corp, Bloqués, … ) .

    Bref, voilà, c’était juste mon avis de fan 😛

    PS : merci pour avoir rapidement cité et partagé le forum de Frenchnerd 🙂 Tu es membre ? ^^

    Répondre
    • 10 novembre 2015 à 7 h 21 min
      Permalink

      Salut Yao !

      Oui, tu as tout à fait raison sur bien des points. Cependant, j’attire quand même ton attention sur les risques d’une transposition d’un média à un autre. On l’a vu avec le film de Norman Thavaud, ce n’est pas toujours une opération judicieuse. Dans le cas de Frenchnerd, ce n’est pas seulement un problème de financements, mais plutôt de logique. Mon article est surtout une manière de rendre hommage à la série. Selon moi, le passage à un format long-métrage ne devrait pas se faire forcément dans les salles de cinéma, mais rester sur YouTube !
      Pour parler de Fabien Fournier justement, il a d’ailleurs été clair sur la chose : Noob n’a pas pour vocation de passer dans un cinéma. C’est un contenu amateur, créé pour des fans, et le faire passer en salle impliquerait de passer par un réseau de distribution, ce qui reviendrait à perdre l’indépendance d’Olydri Studio !

      Concernant le forum, je ne suis pas membre, mais j’y ai déjà fait plusieurs incursions 😉

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *