Le Numérique Epône Show : le jeu vidéo pour tous. - La Gazette du Geek

Le Numérique Epône Show : le jeu vidéo pour tous.

Share Button

Le weekend du 19 et 20 Novembre, le Numérique Epône Show battait son plein à la Salle du Bout du Monde à Epône. Pour cette deuxième édition du salon du Jeu Vidéo dans les Yvelines, La Gazette du Geek était présente !

Le jeu vidéo a une tendance à vouloir de plus en plus se démocratiser. C’est dans cette idée que le Numérique Epône Show a été pensé. Organisé par l’association Event to Give, l’événement permettait aux jeunes comme aux plus âgés de s’initier à l’univers du jeu vidéo sur le weekend du 19 et 20 novembre. Des invités prestigieux étaient également présents, comme l’animateur Gérard Vivès et le chroniquer GenIus.

Dès 10 heures du matin le samedi, le salon ouvrait ses portes a tous avec en mise en jambes sur la scène, GenIus, qui affrontait ceux qui le désiraient sur Street Fighter V. A la clé pour le vainqueur d’une manche : un cadeau de 50€ offert par le chroniqueur. Résultat de cette première heure de jeu : beaucoup de parfaits et 8 matchs 8 victoires pour le nouveau chroniqueur du Canal plus Esport.

15392802_1209981612414644_1690994862111942964_o

Celui-ci nous a d’ailleurs confié la raison de sa présence : « pour aider Event to Give dans sa mission de populariser le jeu vidéo mais aussi le haut niveau. » L’animateur de Game One circulant entre les stands, enchaînant les parties de Just Dance et les conduites sur les simulateurs automobiles nous confie également ses ambitions sur les prochains jeux vidéos :

« Je vais essayer d’être champion du Monde de Tekken 7 mais très rapidement je basculerai sur Quake qui s’annonce être la prochaine référence ! En bref, j’ai beaucoup de projets ! » Conclut-il dans un éclat de rire.

S’ensuivit ensuite l’ouverture officielle du salon avec le président de l’association Event to Give, Franck Fontaine, et le maire de la ville d’Epône, Guy Muller. Après une vidéo présentant le travail d’Event to Give, ce fut l’occasion pour l’élu local de prouver son attachement aux nouvelles technologie en faisant une annonce importante pour la commune :

« La fibre arrivera à Epône pour 2018 preuve de notre intérêt pour être a la pointe dans le bassin du mantois. » Tandis que Gérard Vivès souhaitait de son côté « Longue vie au NES ».

Des cosplayeurs et des créateurs de jeux indépendants

Pour la deuxième année consécutive, le stand de cosplay était tenu par le groupe Aoi Sora Cosplay et une seule bénévole ce samedi, Miimi.

« Je suis surtout là pour donner des conseils – confie t-elle – pour les non initiés il est mieux d’acheter un costume déjà fait d’un personnage que l’on connaît : ça permet de mieux jouer le rôle du personnage. »

Ainsi, quelques personnes intéressées par le cosplay on pu lui demander des conseils avant d’assister le lendemain au concours où une quinzaine de participants étaient attendus.

Le dimanche, les récompenses de cosplays étaient remises et nous avons pu voir quelques superbes exemples, notamment un costume de Deadpool avec une arme spéciale, le tout fabriqué à la main. Seules trois personnes furent récompensées avec des bons d’achats différents. Mention spéciale pour une petite fille cosplayée exprès pour le dimanche, les organisateurs ont tenu à mettre cet effort en avant.

Du côté des créateurs de jeu se trouvait seulement un créateur indépendant sur un jeu de cartes type TCG (Trading Card Game) Malkyrs : Areas of Eternity. Les cartes physiques avec une puce afin de dématérialiser l’arène sur une tablette. Le jeu est très ludique et très simple à prendre en main, voire peut-être trop simpliste dans son approche même. Il est sorti depuis le 3 décembre et est gratuit à l’inscription.

Initiation au Jeu-vidéo et à l’E-sport

Pour Franck Fontaine, président d’Event to Give, le salon a un but principal :

« Faire découvrir l’univers du jeu vidéo aux jeunes, on a des jeux très simple a prendre en main et des animateurs compétents à chaque stands. »

Pourtant, le Numérique Epône Show n’est pas la seule priorité de monsieur Fontaine : « Nous disposons de 300 bénévoles partout en France pour appuyer notre action », confirme t-il. Sur la question des guests, il se confie également : « GenIus est un habitué de nos événements et on le remercie, quand à Gérard Vivès, lui est très intéressé par la compétition, à tel point qu’il organise un festival au domaine de la Vernée. »

15369066_1209980359081436_5105410850676289552_o

En tant que président d’Event to Give, Franck Fontaine a également la casquette de dirigeant de la team e-sport E2G, « Même si je ne la gère pas au quotidien. » confie t-il avec le sourire. « Nous n’avons pas d’énormes prétentions par rapport aux machines de guerre qui existent en France, nous avons seulement vocation à former les joueurs et s’ils brillent en compétition on sera contents. » C’est de son initiative que le Trophée des Séniors sur Wii Bowling a été organisé et préparé pour ce weekend.

Pour aider les stands majeurs du salon, comment ne pas évoquer le stand central de simulation automobile avec quatre simulateurs dont un équipé d’un casque de réalité virtuelle. Avec un volant et deux pédales de frein et d’accélération, l’immersion est totale, que l’on conduise une voiture de rallye ou une formule 1. Autre stand notable : celui de Just Dance où l’animatrice d’Event to Give enchaînait les animations et différentes danses.

Enfin, le dernier stand remarquable était celui du jeu League Of Legends, qui proposait aux jeunes joueurs de découvrir le jeu référence en e-sport. Le stand proposait une initiation pour les plus jeunes afin que ceux-ci se familiarisent avec la compétition. C’est dans ce même ordre d’idée que les bornes FIFA et PES ont été installées afin que les joueurs puissent s’affronter en 1 vs 1. D’autres jeux étaient également à disposition tels que, NBA2K14, Lego Star Wars, Ratchet et Clank ou encore Mario Kart Wii.

Les tournois e-sport autre fil rouge du weekend

Qui dit e-sport dit tournois et compétitions et ils étaient nombreux en ce weekend. Tout d’abord, les samedi et dimanche, deux tournois sur FIFA 17 étaient organisés sur deux formats différents : un tournoi à élimination directe et une phase de poule puis élimination directe. Le premier tournoi a été remporté par votre serviteur Pipo face à Adama dans une finale opposant le club de Rio-Ave face au Real Madrid. Ensuite les deux finalistes étaient invités à affronter les deux joueurs d’E2G sur un match en coopération sur FIFA remporté 2-0 par ces derniers.

Le tournoi du dimanche a été remporté par ce même Adama face à un autre challenger. La finale opposant le Real Madrid au Bayern Munich, avec au début du match une entrée des joueurs sur la musique de la Ligue des Champions. En récompense à cette victoire, Adama a reçu un trophée du NES ainsi qu’un casque et une souris de gamer. Le tout se passant dans une bonne humeur et un fair play notable malgré l’esprit de compétitions ambiants ces deux après-midi.

 Le clou du spectacle se déroulant le dimanche juste après la finale du tournoi FIFA : le trophée des Séniors du Wii Bowling le tout sur la scène et commenté par Franck Fontaine et GenIus. Ainsi, deux associations étaient représentées : la Maison du Temps libre d’Epône et l’association Cyties. Après des demies finales et une finale de haute volée c’est Anne-Marie qui l’emporte face à Jacqueline, toutes deux de l’association du temps de vivre sur le score de 140 à 126!

Vint ensuite le temps de récompenser tous les joueurs via la loterie du jour où chacun pouvait participer à condition de s’acquitter d’un euro. Ensuite il fallait répondre a quelques questions de l’univers geek de type (Qui est la princesse que le plombier Mario doit sauver ?) pour être tiré au sort. Le samedi GenIus et Gérard Vivès ont fait le tirage au sort enchaînant les bons mots et chambrant les absents qui, par conséquent, avaient perdu leurs cadeaux. De même, le dimanche c’est Franck Fontaine qui a pris le relais de Gérard Vivès avec brio.

Pour rappel, il fallait débourser la modique somme 13€ pour une famille de 4 personnes et 4€ pour une personne. En plus des bénéfices de la billetterie, un service de restauration était proposé ainsi qu’un stand boutique de l’association Event to Give qui vendait du matériel de gamer ainsi que des t-shirts geek de type PES, ou Trackmania.

Rendez-vous l’année prochaine pour une nouvelle édition du NES pour encore plus de jeux vidéo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *