Keren Nott, une plume à suivre - La Gazette du Geek

Keren Nott, une plume à suivre

Share Button

Keren Nott a accepté de répondre à nos questions. Inspiration, débuts, création… elle vous dit tout !

Keren Nott, une plume à suivre (01)

  • Quand avez-vous commencé à écrire ?

J’ai commencé à écrire très tôt. A vrai dire, j’ai toujours beaucoup lu, et l’idée de prendre la plume à mon tour m’a très vite séduite. A l’âge de douze ans, j’écrivais déjà régulièrement, et je n’ai jamais vraiment arrêté !

  • Quelles sont vos sources d’inspiration ?

Je travaille beaucoup en musique, principalement avec du métal. Souvent, en écoutant une chanson, il m’arrive d’avoir une espèce de « flash »…Un personnage m’apparaît, ou bien une scène précise, un endroit, et j’ai alors le besoin de bâtir l’histoire qui va avec ces éléments. Je suis plutôt de nature contemplative, aussi quand ce n’est pas la musique qui me guide, ce peut être un élément observé, une certaine lumière, un objet qui sort de l’ordinaire, un visage croisé au détour d’une rue ou encore une multitude d’autres choses…

  • Quels genres de personnages aimez-vous créer ?

J’aime les personnages en souffrance, en proie à la folie, au désespoir, ou au contraire abîmés dans la violence. J’aime beaucoup dépeindre des sentiments puissants, tels que la rage ou la détresse la plus profonde, parfois un mélange des deux… Je m’intéresse aussi beaucoup à la peur et à la figure du monstre humain…

  • Comment préférez-vous travailler : sur ordinateur, avec un brouillon (stylo et feuille de papier classique) ?Keren Nott, une plume à suivre (02)

J’avais pour habitude de travailler sur de grands cahiers, mais cela prenait énormément de temps lorsqu’il s’agissait de faire de ce manuscrit un tapuscrit, plus communément accepté par les maisons d’édition. C’est donc très récemment que je me suis mise à écrire directement sur ordinateur, et même si j’étais réticente tout d’abord, il faut avouer que c’est un outil plus qu’utile finalement.

  • Comment conciliez-vous votre passion et votre vie privée ?

Plutôt facilement à vrai dire ! Mon époux est une grande source d’encouragements et c’est grâce à lui que j’ai osé soumettre mon premier roman, « Je suis un monstre », aux éditions Underground. Il est pour beaucoup dans la réalisation de ce rêve de gamine. Aussi, je continue à écrire, tranquillement, selon un rythme tout à fait irrégulier : je suis capable d’écrire des heures quotidiennement puis soudain de laisser mon projet en cours pour quelques mois. Je pense que j’ai besoin de ces respirations qui font que je me remets toujours avec plaisir dans l’écriture.Keren Nott, une plume à suivre (03)

  • Avez-vous abandonné certains de vos projets ? Si oui, lesquels et pourquoi ?

Il ne s’agit pas vraiment d’abandons… En vérité, je laissais parfois certains projets de côté parce que d’autres idées, très fortes, très tentantes, m’étaient venues entre-temps. Ainsi, je commençais un roman sans jamais l’achever, trop occupée à en débuter un autre. Désormais, je m’applique à achever ce que j’ai commencé, et ces projets en suspens seront au fil des ans repris et terminés. J’ai en ce moment même une petite dizaine d’ouvrages en stand-by, et j’ai bien l’intention de les mener à leur terme.

  • De quoi parlera le prochain livre ?

Keren Nott, une plume à suivre (04)Ce prochain livre est actuellement en cours d’élaboration, et il me donne du fil à retordre ! Il s’agira d’un roman centré sur un cataclysme mystérieux décimant la planète, transformant certains personnages en véritables monstres et en laissant d’autres complètement démunis, obligés de se battre pour survivre. Dans une certaine mesure, il peut faire penser à ces jeux vidéo qu’on appelle des survival horror.

  • Quel est votre plat préféré ?

Question originale ! Alors, je suis de nature plutôt gourmande, donc la liste des bonnes choses que j’aime manger est vraiment longue… Mais si je devais garder un seul plat, ce serait la croziflette de mon époux !

Son site internet

Sa page Facebook

Skeeter

Skeeter est née le même jour que Chuck Norris, ce qui lui a conféré d'incroyables talents. Après une brillante scolarité au sein de l'école de sorcellerie Poudlard, elle est devenue professeur dans l'école pour jeunes surdoués. Elle prévoit d'épouser son collègue Wolverine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *