Jonathan Durieux, alias Jarwin, répond à nos questions - La Gazette du Geek

Jonathan Durieux, alias Jarwin, répond à nos questions

Share Button

Notre toute dernière interview de l’équipe des Seigneurs d’Outre Monde est arrivée. Cette fois, c’est à Jonathan Durieux (Jarwin) de répondre à nos questions ! 

La projection du film Les Seigneur d’Outre Monde, c’est ce weekend, alors n’oubliez pas qu’il est toujours temps de réserver votre place ici !Les Seigneur d'Outre Monde

– Bonjour Jonathan, est-ce que tu pourrais te présenter  ?

J’ai 28 ans, et je joue le rôle du prince Jarwin dans le film Les Seigneurs d’Outre Monde. Je pratique le  théâtre depuis l’âge de 10 ans. Je suis un passionné de cinéma, j’aime joué, réalisé, écrire des films. Je suis un touche à tout. Si une carrière professionnelle dans ce milieux s’ouvre à moi tant mieux sinon je continuerai à faire des films pour le plaisirs car comme je l’ai dis je suis un passionné avant tout.

– Comment es-tu arrivé sur le projet ?

J’ai rencontré le réalisateur, Remi Hoffmann, en 2006, via l’association ère-2. À l’époque, on jouait ensemble dans une webserie intitulée G.R.I.S.P Profilers. Rémi me parlait souvent de son futur projet Les Seigneurs d’Outre Monde. Je lui ai dit que s’il avait besoin de comédien, je serais partant pour avoir un petit rôle en costume, avec une épée : je trouvais le projet super sympa. Et puis Rémi m’a proposé le rôle de Jarwin. J’ai été embarqué comme ça dans le projet.

 – Qu’est-ce qui t’a donné envie d’y participer ?

Je me suis dit « c’est cool de faire un film d’Heroic-Fantasy en France ». C’était aussi l’occasion pour moi de passer du temps sur des tournages. J’avais envie d’apprendre en partageant avec ceux qui avaient plus d’experience dans le métier. Et puis je savais que j’allais apprendre à me battre à l’épée et que j’allais monter à cheval et, rien que pour ça, je trouvais que c’était classe. Et puis Rémi est aussi super cool 😉

– Qu’est-ce que tu aimes dans l’Heroic-Fantasy ?

Ce que j’aime c’est qu’on peut mélanger différents genres, différents styles. Dans l’Heroic Fantasy, l’imaginaire à une place très importante, ce qui donne une infinité de possibilités pour créer des peuples, des mondes, des créatures… C’est mélanger l’ancien, le moderne, le futur. C’est un peu comme être hors du temps. Et c’est ça qui me plait.

– Parle-nous de ton personnage, est-ce que tu lui ressembles ?

Jonathan DurieuxJarwin, c’est un personnage arrogant, hautain et prétentieux, son jeune âge le rend insouciant, il n’a pas de problème puisqu’il vit dans le royaume le plus puissant. Mais les événements vont l’embarquer dans une sacrée aventure qui va le faire réfléchir à qui il est, et ce qu’il veut devenir.

Je ne pense pas que le personnage soit le reflet de ma personnalité, mais vu que c’est un personnage qui évolue, qui grandit, il y a quand même des facettes de sa personnalité qui me ressemblent. Et puis le personnage à grandi en même temps que moi je grandissais.

– Comment l’as-tu imaginé avant de l’incarner ?

Je l’ai pas vraiment imaginé, Rémi avait une idée précise de son personnage, il m’a dit ce qu’il voulait et j’ai essayé de mettre tous les ingrédients pour qu’il soit comme Rémi l’avait imaginé, des fois ça nous est arrivé de discuter de Jarwin sur la manière dont le personnage devait évoluer mais on a fait les choix ensemble, même si c’est Rémi qui a le dernier mot. C’est lui le big boss 😉

– Des difficultés sur le tournage ?

On peut pas dire que j’ai eu des difficultés sur le tournage. C’était tellement un plaisir de retrouver l’équipe sur chaque tournage. Après, il y a eu des conditions de tournage qui étaient plus délicates, notamment la scène où, avec la princesse elfe Sujaya, on s’est retrouvés à crapahuter pendant une journée dans un marécage en pleine forêt de Fontainebleau. On s’est fait attaquer par des sangsues, quand on marchait, il y avait des poches de méthane qui remontaient à la surface, ça sentait vraiment pas bon ! Mais bizarrement, cette scène reste une de mes préférées.
Le prince Jarwin– Et sinon, ton meilleur souvenir de tournage ?

Je garderai en souvenir tous les tournages où on passait un weekend tous ensemble. On a eu de la chance de tourner dans de endroits supers : Provins, Falaises où on a dormi au pied du château de Guillaume le conquérant, à Marle où on a fait des grands banquets pour le film et après les tournages.

Quand les tournages s’étalent sur six ans, c’est dur de choisir un seul moment. Je dirais que chaque tournage était une aventure dans laquelle j’aimais être embarqué.

 – Partant pour un deuxième film ?

Pour une suite pourquoi pas, si les gens ont encore envie de voir l’évolution des personnages. Pour un autre film autour d’un notre thème avec la même équipe je signe sans problème !

Question bonus : « Les geeks vont-ils dominer le monde un jour ? »

L’Histoire est en marche, derrière chaque écran, il y a un geek en puissance prêt à dominer le monde. Tout est prêt pour qu’il dominent le monde, mais le monde est-il prêt à être dominé par les geeks ?  Affaire à suivre…

Crall

Seigneur des geeks de toute la terre, fondateur et rédacteur en chef de La Gazette du Geek, force de la nature mais, surtout, geek qui boit du vin et mange des paupiettes de veau à quatre heure du matin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *