La Faille du Film : l'interview ! - La Gazette du Geek

La Faille du Film : l’interview !

Share Button

Jérémi Lavergne, auteur de la chaîne La Faille du Film, nous a fait l’amitié de répondre à nos questions !

interview faille du film
La Faille du Film s’attache à critiquer les films avec humour et un bonne dose de mauvaise fois

Te considères-tu comme un geek ? Pourquoi ?

Selon la célèbre encyclopédie populaire : « Un geek […] est un terme d’argot américain, qui désigne une personne passionnée par un ou plusieurs domaines précis, plus souvent utilisé pour les domaines liés aux « cultures de l’imaginaire » (le cinéma, la bande dessinée, le jeu vidéo, etc.), ou encore aux sciences, à la technologie et l’informatique. »

Étudiant et travaillant dans l’informatique, et appréciant le domaine, je ne peux que me classer dans cette catégorie. On peut également rajouter les sciences, la technologie, le cinéma. Donc je suis un geek effectivement ! Malheureusement, cette appellation souffre encore parfois, auprès de certaines, d’une connotation péjorative, alors qu’elle signifie juste « être passionné ». Et l’imaginaire est souvent prépondérant dans la passion.

A qui s’adressent tes vidéos ?

A tout le monde ! Je dis ça en rigolant, certaines blagues sont un peu trop crues pour certains. Je pense qu’il ne faut pas être trop frileux pour regarder mes vidéos, et ne pas oublier de prendre mes propos au second degré : j’apprécie en général beaucoup les films que je choisis, cela n’est pas contradictoire.

Voici un petit aperçu beaucoup plus parlant qu’un long discours :
Interview la faille du film graphique

Pourquoi Harry Potter t’a-t-il tant marqué ?

Il m’a marqué comme il a pu marquer tant de personnes au fil des ans. J’avais le bon âge quand j’ai commencé à lire Harry Potter, et le monde décrit correspondait exactement à ce que je cherchais à l’époque : un monde fantastique incroyablement vaste et prenant, au sein d’un univers crédible, des péripéties épiques, et une qualité d’écriture excellente pour mon âge.

J’ai suivi l’évolution d’Harry Potter au fur et à mesure avec passion, ayant environ le même âge que lui lors de la sortie des livres. Cela restera probablement la saga littéraire qui m’aura le plus marqué dans ma vie.

la faille du film inerviewQuel a été ton tome préféré ?

Je pense que le quatrième tome (Harry Potter et la Coupe de Feu) reste mon préféré. C’est celui qui marque le point de rupture dans la saga, entre l’initiation et la découverte d’une part, et l’arrivée d’une vision beaucoup plus sombre et terrifiante du monde des sorciers. Harry Potter sort enfin de l’enfance et passe dans le monde des adultes, les épreuves deviennent beaucoup plus difficiles, la psychologie des personnages se complexifie, ainsi que l’histoire.

Quelle est ta vision des jeux vidéo ? Y joues-tu ? A quelle fréquence ?

Un jeu vidéo est un moyen de voyager, un peu à l’image d’un livre ou d’un film, mais en interagissant très fortement avec le « spectateur ». Un moyen peut-être aussi de « s’échapper » quelques instants de la réalité qui peut paraître bien morne.

J’y jouais beaucoup plus quand j’étais plus jeune, beaucoup moins maintenant. Avec l’âge, il devient très difficile de trouver un jeu qui me passionne, j’ai plus l’impression d’assister à une énième représentation bâclée d’un bon spectacle. L’industrie du jeu-vidéo se contente généralement de recycler des vieilles recettes, dans un but de profit sans efforts. Malheureusement, la répétitivité des concepts, des situations et des actions deviennent infectes.

Il m’arrive toutefois de tomber sur des véritables perles, passionnantes à tous niveaux, que j’ai plaisir à terminer. Mais cela ne m’arrive que rarement.

interview la faille du filmQuelles sont les évolutions que tu prévoies pour ta chaîne ?

J’ai une liste très longue d’idées, de projets, de concepts que j’aimerai mettre en place. La première des évolutions sera bien entendu d’améliorer le concept de base de La Faille du Film : améliorer le jeu d’acteur, la réalisation, l’écriture et le contenu. Et le décor aussi !

Je veux garder cette orientation « critique de mauvaise foi mais drôle », et surtout ne jamais faire de longues explications techniques et théoriques. Pour le reste, ce sera une surprise !

Lis tu ou as-tu lu les livres dont tu commentes les adaptations ?

J’ai lu tous les Harry Potter un très grand nombre de fois. Je n’ai malheureusement jamais lu les Hunger Games, mais je le ferai surement un jour !

Pour terminer, penses-tu les geek dirigeront un jour le monde ? Pourquoi?

Je pense qu’il est impossible de répondre sérieusement à cette question, étant donné la définition déjà extrêmement vague du terme « geek ».

Dans notre monde, si passion ne rime pas avec profit, cela ne mène malheureusement pas très loin dans la plupart des cas. Et si la majorité des gens travaille pour pouvoir développer leur passion à côté, on peut se demander s’il y a vraiment matière à se poser la question.

————————————————————————–

Afin de clore cette interview, nous proposons aux lecteurs de découvrir l’une des vidéos de La Faille du Film. Encore un grand merci à Jérémi Lavergne !

Propos recueillis par Skeeter

 

Skeeter

Skeeter est née le même jour que Chuck Norris, ce qui lui a conféré d'incroyables talents. Après une brillante scolarité au sein de l'école de sorcellerie Poudlard, elle est devenue professeur dans l'école pour jeunes surdoués. Elle prévoit d'épouser son collègue Wolverine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *