Geek Days, la nouvelle venue des conventions - La Gazette du Geek

Geek Days, la nouvelle venue des conventions

Share Button

Geek Days, c’est la nouvelle venue des conventions françaises. Elle s’est tenue à Lille les 23 et 24 avril, une première dans la métropole. Nous y étions !Un événement geek lillois

Les geeks du grand Nord commençaient à s’impatienter mais Lille a enfin accueilli sa première convention les 23 et 24 avril. L’événement, sobrement intitulé « Geek Days » était attendu au tournant dans une région où la culture geek est importante ! En effet, dans cette contrée se trouvent notamment le Dernier Bar avant la fin du Monde et le Meltdown, un bar consacré à l’e-sport ainsi que les studios Ankama basés dans la métropole lilloise. Avec l’expérience des conventions parisiennes et belges de ces dernières années, à seulement une ou deux heures de route, il ne fallait pas se louper. Résultat des courses : un bilan mitigé. Petit retour sur les défauts et les qualités de cette première édition.

Commençons par nos déceptions. Beaucoup de visiteurs plus ou moins habitués des conventions ont regretté la prédominance des vendeurs sur les invités et ils ont plutôt raison. Il y avait énormément de marchandising et beaucoup de stands proposant les mêmes produits « kawaï », geeks ou manga. À côté d’eux les petits étals des artisans du cuir et autres spécialistes steampunk aux créations originales n’étaient pas vraiment mis en valeur, puisqu’ils étaient relégués aux extrémités. Là nous touchons du doigt le problème fondamental de cette convention : l’agencement. Clairement, c’était mal foutu. Imaginez : la grande majorité des étals de vente étaient concentrés sur la première moitié de l’espace, avec ici et là quelques autres exposants comme Japan FM ou Noob.

Les geek days de Lille
© Benoît Jehl

Au milieu de cette zone principalement marchande, un espace, plutôt bien aménagé, il faut le reconnaître, était consacré aux jeux vidéo en tous genres et à une exposition Star Wars et au bout une scène proposait des animations en lien avec le gaming. Mais à quelques mètres, sur une deuxième scène plus grande se déroulaient des activités plus bruyantes, comme un Just Dance. Autant dire que l’on n’entendait rien ! Face à la scène principale avaient été installés tous les stands de restauration qui n’ont pas désempli de 11h30 à 14h30, coupant la circulation. Derrière, dans le fond de la salle d’exposition donc, se trouvait la grande majorité des invités : impossible de les visiter à ces heures !

Cet agencement donnait l’impression que le salon s’arrêtait au niveau de la scène principale et qu’il n’y avait rien derrière, renforçant du même coup la présence des vendeurs. À cause du public agglutiné devant la scène et la foule devant les points de subsistance, il devenait difficile d’accéder à l’espace des invités qui ont, entre 11h30 et 15h, été un peu délaissés.

marty mcfly à la Geek Days de lille
Un cosplay de Marty McFly ! © Benoît Jehl
Des guests au pays des geeks

À propos des invités, les Geek Days avaient voulu présenter des personnalités du Nord, mettant à l’honneur certaines figures peu connues et peu suivies. L’intention est louable, mais encore une fois, l’agencement de l’ensemble a desservi l’idée. La séparation de l’espace invité ne permettait pas à ceux ayant une petite communauté de mieux se faire connaître, car les gens n’allaient pas jusqu’à eux. Enfin, il était étonnant de ne trouver nulle trace des studios Ankama, pourtant très présents dans le Nord. Surtout que ces derniers temps avec la sortie de leur film ils ont la volonté de reconquérir le public lillois…

captain america, le cosplay au geek days
© Benoît Jehl

Bon, tout ça, c’est pour les choses à améliorer, mais ce serait de la mauvaise foi de ma part de m’arrêter là car, pour une première édition, c’était quand même vachement chouette (oui cette expression est désuète). À la différence des défauts, les qualités étaient composées d’une multitude de petites touches s’ajoutant les uns aux autres. Tout d’abord, il y avait quelques petites merveilles au milieu des exposants, en voici une liste non exhaustive :

une réplique de la DeLorean de Retour vers le futur ;

-une maquette en Lego de plusieurs mètres reprenant des scènes de The Walking Dead ;

-un trône de fer par en fer mais très réaliste ;

-des R2 de Star Wars qui se baladaient un peu partout ;

-des étudiants d’une école de maquillage de film travaillant en direct ;

– une réplique animée de Bumblebee de Transformers.

Un autre point positif était, malgré son emplacement, la restauration car la nourriture proposée était exclusivement japonaise ! L’occasion idéale de goûter des ramens ou des pâtisseries aux haricots rouges.

Lego à la convention geek days de Lille
© Benoît Jehl

Parmi les invités, il y avait également de belles surprises pour tous goûts, comme les Noobs (web-série à succès), Siphano (chaîne YouTube de gaming) ou encore Hugo des « Questions cons ». Le stand du Dernier Bar avant la fin du Monde venait comme la cerise sur le gâteau ! Il proposait des bières (bah oui, c’est le Nord !), des softs et des cookies, et il avait surtout l’avantage de disposer de tables, de bancs et d’un coin lecture regorgeant de visiteurs tout au long de la journée. Une affluence qui a aussi profité aux membres de « The Witcher France » organisant un tournoi de cartes issues du jeu sur les tables du Dernier Bar.

Le meilleur moment du week-end aura sûrement été le karaoké géant ! Prévu à 18h, une grande partie des visiteurs n’a pas pu y assister car ils avaient déjà disparus. Il ne restait que de vrais aficionados de convention, qui ont su réunir tout le monde autour des génériques cultes de nos dessins animés préférés comme Capitaine Flam ou Pokémon. Sur scène comme dans le public, tout le monde était survolté, chantant, dansant et riant en même temps, dans une ambiance propre au Nord. Et c’est là que les Geek Days ont fait fort : en gardant l’âme de leur région.

Crédits photo : Benoît Jehl

Une pensée sur “Geek Days, la nouvelle venue des conventions

  • 20 octobre 2016 à 13 h 51 min
    Permalink

    Génial! Je ne savais pas pour cet event! J’espère qu’en 2017 il y en aura de retour un… 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *